voyage perou

Les visites incontournables d’un voyage au Pérou

Qui ne serait inspiré de bouffées aventurières par l'idée de parcourir la mystérieuse terre de l'empire des Incas ? Le Pérou, car c'est bien là de lui qu'il s'agit est l'illustre voisin du Brésil et de l'océan Pacifique entre autre. Depuis la violente implantation de Pizzaro au XVIe siècle, l'espagnol s'est imposé comme la langue du pays, bien que le quechua soit encore parlé par endroits. Mais, lors de pérégrinations sur ce pays rocheux, quelles sont les visites à ne surtout pas manquer lors d'un voyage Perou ? voyage-perou-4 voyage perou Commençons par le commencement : la capitale, Lima. Située au milieu de la côte péruvienne, un pied dans le Pacifique, même si cette ville fut fondée dès 1535 par Pizzaro, soit quatre ans après son arrivée au Pérou, il ne put imposer le pompeux nom espagnol qu'il lui avait trouvé, La Ciudad de los Reyes. Lima a donc conservé son nom quechua, Limaq, quasi intact. Le centre de Lima baigne dans un style architectural colonial, baroque marqué d'influences hispaniques. On peut pleinement l'apprécier sur la place José de San Martin, classée depuis 1988 au patrimoine mondial de l'UNESCO, avec des bâtiments tels que l'Hotel Bolivar ou encore le théâtre Colón. Bien sûr, le centre ville est ponctué de nombre d'édifices religieux, retenons la cathédrale Saint-Jean de Lima débutée en même temps que la ville mais que des tremblements de terre ont régulièrement ébranlée. On peut contempler ce chef d’œuvre depuis la grande Plaza Mayor, le berceau de Lima, face à la fontaine dédiée à Pizzaro. Et pourquoi ne pas continuer sur l'art tout en le teintant d'un peu d'ombre et d'air ? Il suffit de suivre la Jirón Carabaya et d'aller faire une promenade au Parque de la Exposición. Il accueillit en 1872 une exposition internationale dont on trouve encore des pavillons et même le palais de l'exposition reconverti en musé d'Art de Lima. Ne pas hésiter à consulter sans merci le site officiel de la ville, http://www.munlima.gob.pe/ pour en apprendre d'avantage. Mais le Pérou a une histoire qui débute bien avant l'arrivée des Espagnols et ne pas en profiter pleinement serait faire une impolitesse à la culture! À une trentaine de kilomètres au sud-est de la ville on trouve un lieu riche de siècles de mystères que plus de cent ans de fouilles archéologiques n'ont pas réussi à tarir, le site de Pachacamac. On y trouve un ensemble de ruines précolombiennes datant d'époques variées, du IIIe au XVIe siècle. Autrement dit de l'empire romain à François Ier ! Le site contient aussi un édifice peu commun mais incontournable lors d'un séjour sur la terre des Incas, un temple destiné au culte du soleil. Pillez sans vergogne la page officielle du site pour avoir plus d'informations le concernant http://pachacamac.cultura.pe/ . Restons dans la civilisation inca tout en rentrant dans les terres, ou plutôt les montagnes abruptes de l'hinterland péruvien qui renferment la vieille cité inca abandonnée du Machu Picchu. Vieille de six siècles, cette nouvelle merveille du monde toute de pierre conçue vient se placer entre les monts Machu Picchu et Huayna Picchu, à plus de 2 430 mètres naturellement ! Consultez la page de l'UNESCO qui achèvera de convaincre à son sujet : http://whc.unesco.org/fr/list/274 .